Invitation Planétaire

02 31 52 84 20

Pourquoi voyager en CORSE ?

Sable,fin,îles,dunes,criques,falaises,plages,eaux,turquoise,montagnes,randonnés,balades, bastia,pecheurs,port,marchés,couvert,spécialités,régions,gastronomie,desert,villages,charme,maquis,soleil,chaleur,station,balnéaire,France,europe,monde,voyage,vacances,paradis,detente,visite,baignade,quevoir,tourisme,culture,rencontre,informations,pratiques,groupe,sur,mesure,alacarte

L’îles des Beauté !

_ _ _

Une beauté rare, une grande diversité, des traditions millénaires, de charmantes villes historiques, de hautes montagnes, une gastronomie de renom et une multitude de plages de sable : tant d’éléments qui contribuent à une description fidèle de la Corse. La Corse se trouve dans la mer Tyrrhénienne à seulement 12 km au Nord de la Sardaigne.

_ _ _

QUELLE SAISON ?
_ _ _

En Corse, le climat est favorable partout durant Mai, Juin, Juillet, Août, Septembre, Octobre et Novembre. Les villes ayant le meilleur climat sont Ajaccio (Corse-du-Sud), Bastia (Haute-Corse), Bonifacio, Calvi, Aléria, Cap Corse, Corte, Figari, l’Île-Rousse, Moriani-Plage, Ota, Propriano et Saint-Florent avec une météo favorable au moins 8 mois par an.

_ _ _

INFORMATIONS PRATIQUES :

_ _ _

La superficie de la Corse est de 8 680 km²


La langue officielle en Corse, est le français.


La Corse compte 322 120 habitants.


Il n’y a pas de décalage horaire entre la France et la Corse.


Une carte nationale d’identité ou un passeport en cours de validité est obligatoire.


La religion en Corse ne se limite pas à l’observance du culte lors des messes dominicales. La ferveur chrétienne est permanente, présente à tout moment de l’existence et visible dans chaque ville, village, hameau et même aux cols de montagne voire chaque carrefour des principales routes. La Corse est chrétienne et vénère de nombreux saints et saintes qui donnent leur nom aux villages, églises et confréries.


La monnaie utilisée est l’Euro, les cartes de crédit sont très largement acceptées.


En ce qui concerne la santé, aucune vaccination n’est exigée. Il est tout de même recommandé de se vacciner contre l’hépatite B et le DT polio. Prévoyez également des répulsifs anti-moustiques, ces derniers pouvant être particulièrement agressifs l’été. De plus, renseignez-vous et soyez attentifs aux panneaux d’avertissement sur les plages, car la saison estivale est propice aux bancs de méduses. Vous trouverez d’autres informations également sur : https://www.medecinedesvoyages.net/medvoyages/index.php


Electricité: 230 V.


QUE VISITER EN HAUTE CORSE ?

_ _ _

Bastia: Cette ancienne citadelle Génoise est aujourd’hui la capitale économique de Corse. A Bastia, 2 quartiers font le bonheur des promeneurs : la Terra Nova et la Terra Vecchia. La Terra Vecchia, regroupe l’ancienne marine de pêcheurs et la vieille ville. Plus récent, le quartier de la Terra Nova, situé sur la citadelle, domine la ville. Levez les yeux, vous serez surpris par les façades colorées des immeubles. Avant de repartir, faites un détour à la criée, la pêche n’est pas une tradition pour rien à Bastia !

_ _ _
Ile Rousse: Bienvenue dans la ville de Pascal Paoli ! Le « père de la patrie Corse », souhaitait créer une ouverture commerciale entre Gênes et Calvi pour exporter les produits issus de l’artisanat et de l’agriculture de l’île. Il a alors choisi Ile Rousse. Même si son projet n’a pas connu le succès, aujourd’hui, le port de l’île Rousse est l’un des ports les plus importants de Corse. Désormais, c’est surtout la ville Paoline qui attire les visiteurs de passage. On y découvre un réseau serré de rues se coupant à angle droit et de splendides escaliers Florentins. Pendant votre balade, faites une pause gourmande au marché couvert. En plus d’être un lieu remarquable, le marché abrite les meilleures spécialités de la région. Laissez-vous tenter par un pot de miel.

_ _ _
Le Désert des Agriates : On vous prévient tout de suite : ne vous attendez pas à vous lancer dans une traversée du Sahara. Le Désert des Agriates et ses 15 000 hectares sont en majorité recouverts de maquis. Mais rassurez-vous, l’aventure n’est pas bien loin. Aucune route ne traverse la région sauf 2 pistes rocailleuses. Cela signifie qu’il vous faudra utiliser des motos ou un 4×4 pour vous y rendre. Un conseil : si vous tombez sur le village de Casta, profitez-en pour faire des réserves, c’est le seul lieu habité du désert ;). Mais le périple vaut le coup. Le paysage est tout simplement sublime et la beauté des plages vous laissera sans voix.

_ _ _
Corte: Ancienne capitale de l’île, au 18ème siècle, Corte est installée sur un roc, bien protégée par les montagnes. Idéal pour décourager les ennemis ;). C’est d’ailleurs pour cette raison que Pascal Paoli a choisi d’installer son gouvernement et ses institutions. Malin. La ville abrite l’université de Corse, ce qui lui donne un sympathique côté estudiantin. Au cœur de la ville, vous découvrirez la citadelle, le musée de la Corse, et aussi une jolie vue sur les environs montagneux de la ville et sur l’entrée des gorges du Tavignano et de la Restonica à partir du belvédère.

_ _ _
Le Cap Corse: Le Cap Corse est souvent considéré comme une terre à part. Il faut dire que sa situation géographique, à l’extrême Nord de l’île, en fait un lieu singulier. Centuri, Erbalunga, Canelle ou encore Canari, chaque village possède son charme propre. Assurément un autre pan de la Corse.

_ _ _
Le sentier du littoral (sentier des douaniers): Le sentier du littoral, aussi appelé sentiers des douaniers, est la déclinaison maritime du GR20. La difficulté en moins ;). Sur ce sentier qui longe le littoral, la nature est au programme. Dunes, criques, falaises et bien sûr plages de sable fin, les côtes de la Corse n’auront plus de secrets pour vous. Il existe différents sentiers praticables. Mais entre nous, on vous en conseille 2 : celui des Agriates, qui part de Saint-Florent pour arriver dans les dunes de l’Ostriconi ou celui qui part de Macinaggio et arrive à Centuri. 2 jours de marche pour le premier et 8h pour le second. Prévoyez de bonnes baskets, une crème solaire, une gourde d’eau et un appareil photo… pour les souvenirs !

_ _ _
La vallée de l’Asco: La vallée de l’Asco, au cœur des montagnes, est le point de départ de nombreuses randonnées et balades. Parmi les curiosités de la région, trois étapes à ne pas rater. Tout d’abord les gorges de l’Asco. Ces gorges vertigineuses s’étendent sur 9 kilomètres. Elles sont couvertes de maquis et de forêts de genévriers. Hum, ils donnent un goût unique au miel de la vallée ! 2ème arrêt : le village de l’Asco. En plus d’être un très joli village typique, Asco est l’occasion d’une pause gourmande. Miel, fromage de brebis, confitures… A vous de choisir votre gourmandise. Dernier arrêt, plus sportif cette fois : le Haut Asco. Il s’agit de l’ascension de la montagne de la région, située à 1450 mètres d’altitude.

_ _ _

QUE VISITER EN CORSE DU SUD ?

_ _ _
Bonifacio, la ville bâtie à flanc de falaise: Ce qui marque lorsqu’on arrive à Bonifacio, c’est sa situation. La ville, perchée sur un promontoire étroit, domine la Méditerranée. Épatant. Ville riche en histoire, Bonifacio a conservé les traces de la présence génoise. On peut d’ailleurs admirer les hauts remparts, les fortifications et le célèbre escalier du Roi d’Aragon, taillé dans la falaise et descendant en pente vertigineuse jusqu’à la mer. Quant au port, typique, il attire chaque année de nombreux visiteurs, faisant de cette ville la ville la plus visitée de Corse.

_ _ _
Les Calanques de Piana, paysage romantique par excellence au sud de Porto, d’impressionnants blocs de granit rouge-orangé sculptés par le temps étonnent le visiteur : ce sont les Calanques de Piana dont les roches forment d’étranges figures. Vous y verrez un cœur, une tête de chien, un aigle, un lion, et bien d’autres choses. Site classé au Patrimoine Mondial de l’Unesco depuis 1983, les Calanques de Piana abritent également une vie marine riche dans ses eaux transparentes et ses grottes inaccessibles.

_ _ _
Sartène, traditionnellement corse, accrochée à l’éperon rocheux du Pitraghiu, Sartène est une ville tout en granit et aux traditions bien enracinées. En témoigne la procession du Catenacciu aussi appelée la marche du « Pénitent Rouge » qui se déroule le Vendredi Saint, juste avant le dimanche de Pâques. La ville est restée très authentique : entre ses placettes, ses murs d’enceintes et ses portes, vous ferez une percée dans la Corse du Moyen-âge.

_ _ _
Porto-Vecchio, la « cité du sel »: L’ancienne citadelle génoise, perchée sur une colline dominant la mer, est devenue le grand pôle touristique de la Corse du Sud. Sa vieille ville, ses ruelles étroites, son port animé et ses plages de sable fin font de Porto-Vecchio une destination incontournable. Surnommée la « cité du sel », la ville abrite à ses pieds des salins encore exploités. Vous saurez quoi ramener en souvenir…

_ _ _
Ajaccio, ville natale de Napoléon: Pour un pèlerinage Napoléonien, c’est à Ajaccio qu’il faudra vous rendre. L’empereur y est né. Alors forcément, difficile de passer à côté lorsqu’on se promène dans la ville. Mais Ajaccio, c’est aussi une ancienne ville génoise aux rues étroites abritant des musées prestigieux et un marché aux multiples saveurs. Dégustation de produits locaux en perspective !

_ _ _
Les îles Sanguinaires: Il s’agit de 4 îlots situés côte à côte dans le golfe d’Ajaccio, au prolongement de la pointe de la Parata. Ces îles, inhabitées, forment un extraordinaire sanctuaire classé. On y recense plus de 150 espaces végétales et de nombreux oiseaux marins. Pour les admirer, vous pourrez prendre un bateau au départ d’Ajaccio. Vous accosterez alors sur la Grande Sanguinaire, la plus grande île de l’archipel. Au programme de la journée : promenades et baignades dans les eaux turquoises… Pour profiter au maximum du paysage, il est conseillé de rester jusqu’au coucher du soleil : les îles se teintent de splendides reflets rouges.

_ _ _
Propriano: station balnéaire entre mer et maquis, au cœur du Golfe du Valinco se trouve un petit port de plaisance et de pêche très apprécié des voyageurs : Propriano. Entourée d’eaux turquoises et de montagnes rocheuses couvertes de maquis, cette station balnéaire offre par sa situation un panorama d’exception. Baignades, sports nautiques ou promenades dans l’arrière-pays feront certainement partie de votre programme lors de votre passage à Propriano. A moins que vous ne préfériez admirer l’architecture de l’Eglise Notre-Dame de la Miséricorde dont la construction a duré 17 ans ! Quand vient le soir, n’hésitez pas à fêter vos vacances autour d’un verre et d’un bon repas dans les meilleurs restaurants de Propriano.

_ _ _
Cargèse: ancienne colonie grecque. Si vous trouvez à Cargèse un petit air de cité grecque, c’est normal. La ville est une ancienne colonie grecque. La preuve : en face de l’église latine, se trouve une église… grecque ! La ville a d’ailleurs conservé le rite oriental, comme le montre la procession du lundi de Pâques. Durant votre balade dans la ville, jetez un œil aux boîtes à lettres : quelques familles ont encore un nom de famille typiquement Grec. Dépaysement assuré.

_ _ _
Les îles Lavezzi: un archipel paradisiaque, réserve Naturelle depuis 1982, les Iles Lavezzi sont un petit paradis sur terre. Protégées, les îles et leurs fonds marins accueillent de nombreuses espèces animales et végétales. Vous allez en prendre plein les yeux. Une centaine d’îles composent l’archipel, mais seule la grande île peut être visitée. Quant à celle de Cavallo, elle fait le paradis des milliardaires et jet-setters. On ne compte plus les villas extraordinaires… Pour se rendre dans l’archipel des Lavezzi, il faudra soit prendre une navette maritime à Bonifacio ou Porto-Vecchio, soit louer un bateau.

_ _ _
L’Alta Rocca: la Corse naturelle et authentique. Cette région est composée de paysages très divers : forêts de châtaigniers, montagnes escarpées et vallées profondes. C’est aussi l’un des lieux les plus anciennement peuplés de l’île. Pour s’en convaincre, direction les nombreux sites archéologiques dont le plus visité est celui de Cucuruzzu-Capula. Profitez de votre venue dans la région pour vous rendre à Sainte-Lucie de Tallano, l’un des plus beaux villages de Corse où l’on célèbre l’olive. Les aiguilles de Bavella valent elles aussi le détour et vous offriront des randonnées accessibles à tous.

_ _ _

Pour plus d’information nous contacter à l’adresse mail suivante: contact@planetreve.com