Invitation Planétaire

02 31 52 84 20

Pékin en quelques jours

Chine,pékin,pekin,beijing,communisme,grandemuraille,placetiananmen,hutong,palaisd’été,empereur,temple,jardin,culture,blog,informationspratiques,agencedevoyage,caen,mondeville,normandie,centreville,quefaire,programmesurmesure,planetreve,voyagesurmesure,vacance,hotel,semaine,decouverte,quevoir,tourisme,france,activités,rencontre,voyage,informations,séjours


Pékin ou Beijing qui signifie « capitale du Nord » est la capitale de la République de Chine située au Nord du pays. La capitale est vue comme le centre politique et culturel de la Chine à la différence de Shanghai et Hong Kong qui maîtrisent le domaine économique. Elle est la deuxième ville la plus peuplée après Shanghai avec une croissance économique très rapide, ce qui fait d’elle la troisième ville économique de Chine par son PIB. Mais Pékin n’a pas toujours été la capitale, elle en devient une à partir de 1 153 pendant la dynastie Jin qui l’a choisi en tant que telle. d’un point de vue culturel, Beijing va devenir la première ville qui aura abriter les deux éditions des Jeux Olympiques. L’édition de l’été 2008 et l’édition des Jeux Olympiques d’hiver qui aura lieu en 2020. Mais de nombreux monuments inscrits au patrimoine mondial s’y trouvent également comme la Cité Interdite ou encore la Grande Muraille de Chine. Le mélange des styles architecturaux ancien et moderne font sa principale caractéristique.


La période idéale pour partir à la découverte de Pékin est d’avril à octobre mais vous pouvez privilégier les mois de mai et septembre. Les températures minimales sont de 14 degrés, elles peuvent même atteindre les 36 degrés en juillet mais ce mois est le plus pluvieux. Si vous préférez partir pendant une période sèche, choisissez les mois de janvier, février, mars et décembre.


La superficie de Pékin est de 16 410 km2

La langue officielle est le mandarin, cependant certains parlent anglais.

Le décalage horaire est de 6 heures en été et de 7 heures en hiver.

Il faut 9h45 de vol en direct depuis Paris.

La monnaie est le renminbi qui signifie « monnaie du peuple » ou yuan. En 2018, 1 yuan équivalait à 0.14€. Vous avez la possibilité d’effectuer un change avant votre départ et d’utiliser votre carte de paiement sur place. En revanche, si vous retirez sur place pensez aux commissions qui sont prélevées à chaque transaction. Et en terme de budget, Pékin est moins chère que chez nous même si elle est nettement plus chère que les villes en province. Attention, il y a beaucoup de faux billets, pour reconnaître s’il est faux passez votre doigt sur le col de Mao, s’il est rugueux votre billet est vrai. Et pour les vendeurs de rue n’hésitez pas à marchander, les prix sont souvent élevés et la négociation fait partie de la culture !

Pour entrer sur le territoire chinois il faudra vous munir d’un passeport biométrique ou électronique en cours de validité avec au moins deux pages vierges consécutives ainsi qu’un VISA.

En ce qui concerne la santé, les vaccins universels, contre l’hépatite A et la typhoïde sont conseillés. Et si vous partez en milieu rural ou si vous prolongez votre séjour, il est préférable de faire un vaccin contre la rage. Vous trouverez d’autres informations également sur : https://www.medecinedesvoyages.net/medvoyages/index.php.

Pour l’utilisation d’Internet, elle reste très restreinte, la toile est constamment sous surveillance et les sites participatifs comme Facebook ou Youtube sont de plus en plus contrôlés voir interdit. Pour continuer à communiquer avec vos proches il est préférable d’utiliser whats’app ou wechat.

Electricité : un adaptateur est nécessaire.

La Grande Muraille de Chine


La Grande Muraille de Chine est une fortification classée depuis 1987 au patrimoine de l’UNESCO et est l’une des sept merveilles du monde. Agée de 2000 ans et longue de 21 196,18 km , la Muraille attire toujours autant de touristes malgré certains morceaux en ruines.

Elle a connu de nombreuses modifications, réparations et extensions mais reste un des plus gros symboles culturels chinois. De nombreuses légendes existent mais la plus connue est celle de Meng Jiangnu. Une partie du mur se serait effondrée sous le poids de ses larmes suite au décès de son époux pendant la construction.

Pour la visiter, trois sites sont recommandés : Badaling, Simatai et Mutianyu. Ils sont les plus accessibles et les mieux préservés. Badaling se trouve dans les montagnes à 70 km de Pékin. Simatai est moins accessible mais est moins touristique. Ce site se situe à 120 km de Pékin et est séparé par un lac avec une source chaude et une source froide. Enfin, Mutianyu est un site en granit avec 22 tours de garde et un paysage verdoyant. Il y a aussi 70 km qui le sépare de la capitale.

La Place Tian’Anmen


La Place Tian’Anmen qui signifie « place de la porte céleste » est la troisième plus grande place au monde. Ce nom vient de son emplacement en face de la porte céleste au sud de la Cité Interdite qui indique son entrée. On peut trouver sur cette porte un portrait de Mao Zedong avec deux inscriptions blanches sur un fond rouge :
– Sur la droite, « 世界人民大团结万岁 » : « shìjiè rénmín dàtuānjié wànsuì » qui signifie « Longue vie à l’union des peuples de la Terre« .
– Sur la gauche, « 中华人民共和国万岁 » : « zhōnghuá rénmín gònghéguó wànsuì » qui signifie « Longue vie à la République populaire de Chine« .

La place est entourée de bâtiments et de monuments d’une grande importance pour l’histoire de la Chine : la Cité Interdite, le Quartier des légations, le Palais de l’Assemblée du peuple, le Monument aux Héros du Peuple qui est un obélisque au milieu de la place évoquant la victoire des communistes, ou encore le Musée National de Chine. Mao voulait une place permettant de rassembler « un million de personnes » pour des manifestations de masse, pour cela, une partie de la grande Muraille a été détruite.

La cérémonie du lever de drapeau est quotidienne est se fait à chaque levé du soleil.

Cette place a connu de nombreux événements marquants comme les manifestations étudiantes de 1989 contre la répression qui se sont achevées sur un massacre ayant fait 1800 victimes.

Cette place est donc un incontournable de par son histoire et sa valeur culturelle.

Chine,pékin,pekin,beijing,communisme,place,tiananmen,manifestation,1989,étudiants,Mao,culture,blog,informationspratiques,agencedevoyage,caen,mondeville,normandie,centreville,quefaire,programmesurmesure,planetreve,voyagesurmesure,vacance,hotel,semaine,decouverte,quevoir,tourisme,france,activités,rencontre,voyage,informations,séjours

La Cité Interdite


La Cité Interdite fut le palais de 24 empereurs chinois jusqu’en 1911. Il est, aujourd’hui, appelé « Musée du Palais« . Datant du XV ème siècle, elle est située dans le centre de Pékin face à la place Tian’Anmen. Classée par l’UNESCO en 1987 comme un site du patrimoine mondial, la Cité Interdite est perçue comme l’un des cinq grands palais du monde avec
le château de Versailles, le palais de Buckingham, la Maison Blanche et le Kremlin.

Le nom officiel de ce palais est la « Cité pourpre interdite ». Pourquoi pourpre ? Et bien parce que ça fait référence à l’étoile polaire qui se situe dans l’axe de la Terre et ne bouge pas, elle est considérée comme le centre du monde. L’empereur est lui aussi vu comme étant le centre de tout, ils ont donc lié l’empereur à la couleur pourpre souhaitant ainsi donner cette couleur au palais mais qui est en réalité plus rouge que pourpre.

L’architecture est intéressante à voir notamment pour ses couleurs et ses détails. On peut se promener dans ses jardins et découvrir les œuvres d’art chinoises comme des peintures, des sculptures et d’autres éléments de la famille impériale. On dit qu’un million d’œuvres seraient visibles.

Prévoyez un temps assez long pour pouvoir prendre le temps de profiter de ce monument qui doit figurer sur votre liste des incontournables.

Le Palais d’été


Le Palais d’été situé à 20 km de Pékin, fait parti du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1998. Il a été construit à partir de 1886 par l’impératrice Cixi. On y retrouve temples, pavillons, palais impériaux dans un parc autour du lac de Kunming.

Les familles impériales y séjournaient notamment l’été pour retrouver de la fraîcheur.

Que peut-on y voir ?

Le Bateau de Marbre


Le bateau de marbre original construit en 1755 mesure 36 mètres de long et se situe sur la rive nord-ouest du lac Kunming. Il a été posé sur une base de grands blocs de pierre qui soutenaient une superstructure en bois faite dans un design chinois traditionnel. Mais il a été détruit par les forces anglo-françaises en 1860 pendant la deuxième guerre de l’opium.

Restauré en 1863, une nouvelle superstructure de deux étages a été conçue, incorporant des éléments de l’architecture européenne. Comme pour le bateau original, la nouvelle superstructure est faite de bois mais elle a été peinte pour imiter le marbre. Un système de drainage qui canalise l’eau de pluie à travers quatre piliers creux est présent sur le bateau. Cette eau est libérée dans le lac par la bouche de quatre dragons.
Construire le bateau en marbre sur une base de pierre solide n’est pas un choix fait par hasard, ça permet d’indiquer que la dynastie Qing ne serait jamais renversée.

Chine,pékin,pekin,beijing,communisme,palaisd’été,empereur,palais,jardin,bateaudemarbre,bateau,marbre,rénovation,culture,blog,informationspratiques,agencedevoyage,caen,mondeville,normandie,centreville,quefaire,programmesurmesure,planetreve,voyagesurmesure,vacance,hotel,semaine,decouverte,quevoir,tourisme,france,activités,rencontre,voyage,informations,séjours

La Galerie Couverte


Cette structure longue de 728 mètres a des pavillons octogonaux à quatre avants-toits qui représentent les quatre saisons de l’année. Ses piliers sont peints d’images colorées de paysages, de figures humaines, de fleurs, d’oiseaux et de scènes historiques ou des histoires populaires. Plus de 40 000 images y sont visibles.

Cette galerie couverte a été construite pour permettre de se promener à l’ombre ou à l’abri des intempéries. Donc aucune excuse pour ne pas se promener !

Le Palais de la Bienveillance et de la Longévité


Ce palais était utilisé pour les activités politiques et les empereurs l’utilisait comme résidence.
Aujourd’hui il est impossible de le visiter.

Le Pont aux Dix-Sept Arches


Le pont aux dix-sept arches de 150 mètres de long est le plus grand pont du jardin impérial. Il est réputé pour sa forme mais aussi pour ses 544 lions de pierre sur les balustres.

Le lac Kunming


Le lac Kunming couvre les trois quarts du parc. C’est à l’origine un lac naturel qui a ensuite été agrandi pendant la construction du jardin. Aujourd’hui, il est le plus grand point d’eau de Pékin.
On y trouve trois îles : Nanhu, Tuancheng, et Zaojian. elles abritent toutes les trois des pavillons traditionnels reliés par des ponts de pierres.

La rue Suzhou


La rue Suzhou vient de la ville Suzhou au Sud de la Chine. Un empereur charmé par son architecture et ses jardins a décidé de construire une rue dans le même style mais qui, en réalité, ne sont pas très ressemblantes. Cette rue différente du reste du Palais d’été vous offre des boutiques et des balades sur le canal.

Chine,pékin,pekin,beijing,communisme,palaisd’été,empereur,palais,jardin,ville,suzhou,boutiques,culture,blog,informationspratiques,agencedevoyage,caen,mondeville,normandie,centreville,quefaire,programmesurmesure,planetreve,voyagesurmesure,vacance,hotel,semaine,decouverte,quevoir,tourisme,france,activités,rencontre,voyage,informations,séjours

Le pont Gaoling


Le Pont Gaoling aussi appelé pont de la « Ceinture de Jade » ou « pont en dos de chameau«  est un pont lune piéton construit au XVIII ème siècle.
Il est fait de marbre et d’autres pierres blanches. Ses rampes sont sculptées de motifs animaliers. L’arche permettait à l’empereur de passer avec son navire-dragon.

Le palais des nuages ordonnés


Le Palais des Nuages Ordonnéscomposé de 21 salles et d’un trône de neuf dragons se situe devant la colline de la longévité. Quatre grand vases de bronze remplis d’eau se trouve sur sa terrasse et sont appelés « les mers devant la porte » permettant de prévenir les incendies. Ce palais est le plus grand du Palais d’été.

Prévoyez 4 à 5 heures pour la visite.
L’entrée est payante:
– D’Avril à Octobre : 30 ¥ pour le parc et 60 ¥ pour le pass qui donne accès à tous les bâtiments.
– De Novembre à Mars : 20 ¥ pour le parc et 50 ¥ pour le pass qui donne accès à tous les battements.

Le Temple du Ciel


Fondé au XV ème siècle, le Temple du Ciel est un ensemble d’édifices dédiés au culte mettant en relation le monde divin et les hommes. Les empereurs offraient des sacrifices au ciel et priaient notamment pour l’obtention de bonnes moissons. Composé de 92 bâtiments, c’est le complexe le plus grand au monde pour l’offrande de sacrifices au ciel.

Le plan et la conception composés de symboles du Temple du ciel ont énormément influencé l’architecture et l’urbanisme d’Extrême-Orient et ce pendant de nombreux siècles.

Hutong


Après avoir visité tous ces monuments, accordez-vous une pause et perdez-vous dans les rues traditionnelles de Pékin appelées « Hutong« . Loin des autres touristes, vous serez totalement immergés dans la culture. Et pourquoi ne pas en profiter pour aller manger dans un restaurant traditionnel ?


Pour plus d’informations ou pour un voyage avec un programme sur mesure : contact@planetreve.com